Accompagnement à la scolarité

 

♦Accueil et fonctionnement

Le Club Barbès pratique un accompagnement à la scolarité collectif qui encourage

l’autonomie et l’entraide. Le bénévole est ainsi plus à même d’apporter une aide

méthodologique lors des séances d’aide aux devoirs. Ces séances proposées cinq fois par

semaine sont ouvertes à tous. Il est demandé à chacun de venir au moins deux fois par

semaine avec son travail et d’excuser ses absences prolongées ; dans le cas contraire, une

exclusion peut être décidée. Le nombre de places disponibles étant limité, on ne peut pas

garder une place pour un absent. Cette question revient régulièrement à l’ordre du jour des

réunions de Conseil d’Administration qui doivent à chaque fois décider ou non d’éventuelles

exclusions. Celles-ci ne sont jamais prononcées sans avertissement préalable et information

aux parents.

Le fonctionnement des permanences prévoit deux temps distincts : celui

des collégiens de 16h30 à 19h et celui des lycéens de 18h à 20h. Les étudiants ayant un

accès libre au local. Cette solution permet à tous de se croiser et garantit à chacun des

conditions de travail favorables à la concentration. Cette organisation offre une grande

amplitude de travail possible : entre quatre et douze heures par semaine pour chaque

collégien et entre quatre et dix heures pour chaque lycéen. Le règlement intérieur a été

élaboré par des lycéens et des étudiants afin de répondre à certains abus quant à l’utilisation

des ordinateurs, de la cuisine et du piano : il stipule les engagements contractuels de chacun

dans le travail scolaire, le respect des biens et des personnes, et la participation à la vie de

l’association. De plus en plus souvent, des lycéens prennent rendez-vous pour travailler

avec un bénévole en dehors des créneaux prévus (le weekend par exemple), en particulier

avant l’échéance d’un examen. Le Club Barbès offre cette souplesse importante et

appréciée.

♦Encadrement

Depuis son installation rue Ernestine, le Club Barbès n’est jamais parvenu à recruter

suffisamment de nouveaux bénévoles pour faire face à l’augmentation des effectifs et ainsi

maintenir son taux d’encadrement. Fort heureusement, des étudiants, anciens bénéficiaires

attachés à la structure, participent à l’encadrement des permanences d’aide aux devoirs. En

fonction de la disponibilité que leur laissent leurs études, ils consacrent quelques soirées par

mois dans le soutien des plus jeunes.